Pourquoi Carla Bruni a recadré Nicolas Sarkozy aux obsèques de Jacques Chirac

Le 30 septembre dernier, la France faisait ses adieux à l’un de ses leaders les plus emblématiques. Décédé quatre jours plus tôt, le président Jacques Chirac était célébré à l’Eglise Saint-Sulpice, à Paris, où de nombreux représentants politiques s’étaient donné rendez-vous. Du couple présidentiel à l’ancien dirigeant Valéry Giscard d’Estaing et son épouse Anne-Aymone, tous avaient fait le déplacement pour rendre un dernier hommage au papa de Claude et Laurence. Même Nicolas Sarkozy, qui avait pourtant de moins bonnes relations avec l’ancien chef d’Etat décédé à 86 ans qu’avec son épouse, Bernadette. Mais si la cérémonie était retransmise en direct, il semblerait que plusieurs « scènes ahurissantes » aient échappé aux téléspectateurs.

Une petite scène de ménage en public

Dans un article paru ce mardi 8 octobre, L’Express lève le voile sur les coulisses de ces obsèques sur-médiatisées. On apprend ainsi que Carla Bruni n’aurait pas hésité à recadrer son époux lors de la cérémonie. Au moment de la quête, l’homme politique de 64 ans aurait en effet été un peu trop lent à ses yeux pour se munir de son portefeuille. Une situation qui aurait quelque peu embarrassé la maman d’Aurélien et Giulia, qui n’aurait pas hésité à faire part de son mécontentement au prédécesseur d’Emmanuel Macron. « Dépêche-toi, Nicolas ! », aurait-elle ainsi ordonné à celui qu’elle a épousé le le 2 février 2008. Une scène qui se serait déroulée peu de temps après son entrevue avec François Hollande, lors de laquelle

Retrouvez cet article sur Voici

VOICI Pourquoi Carla Bruni a recadré Nicolas Sarkozy aux obsèques de Jacques Chirac
VIDEO Nicolas Sarkozy et Carla Bruni très émus : ils apportent leur soutien à Bernadette Chirac
Carla Bruni : sa tendre déclaration d’amour à Nicolas Sarkozy attendrit la Toile
VIDEO Obsèques de Jacques Chirac : François Hollande révèle enfin ce qui a choqué Carla Bruni
Obsèques de Jacques Chirac : François Hollande choque Carla Bruni, les internautes s’interrogent