Pourquoi le "binge watching" est-il mauvais pour le sommeil ?

·1 min de lecture

Avec l'avènement des plateformes de streaming vidéo et de la consommation frénétique de séries, le fameux "binge watching", la tentation est toujours plus grande pour les amateurs de ce genre de programmes d'enchaîner les épisodes après les cours ou le travail, quitte à passer une bonne partie de la nuit devant son écran. C'est le cas d'Alexandre, un auditeur d'Europe 1, qui fait souvent des nuits blanches, mais constate qu'il lui faut désormais plus de temps pour récupérer les jours suivants. Dans "Sans rendez-vous", il a ainsi demandé des conseils pour mieux récupérer, mais le docteur Jimmy Mohamed a préféré lui rappeler l'importance de conserver un rythme de sommeil régulier. 

La question d'Alexandre 

Je fais souvent des nuits blanches. Mais après la dernière, il m'a fallu trois jours pour m'en remettre. Auriez-vous des conseils pour mieux récupérer après ces nuits blanches ? 

La réponse de Jimmy Mohamed 

"Il faut prendre conscience que le sommeil n'est pas un phénomène passif. On a l'impression que quand on dort, on ferme les yeux, il ne se passe rien et que c'est quelque chose de naturel. Mais ce n'est naturel que quand on respecte ce sommeil. 

>> Retrouvez l'intégralité de Sans rendez-vous tous les jours de 15h à 16h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

En journée, on est fait pour être réveillé. La nuit, on est censé dormir, et on a dans le cerveau une horloge biologique qui nous dit que lorsqu'il fait chaud, il faut être réveillé et que le soir, quand...


Lire la suite sur Europe1