Pourquoi il est bénéfique de parler à votre bébé tout au long de votre grossesse

Jean-Paul Fluteau
1 / 2

Pourquoi il est bénéfique de parler à votre bébé tout au long de votre grossesse

Pourquoi il est bénéfique de parler à votre bébé tout au long de votre grossesse.

Jusqu'à encore très peu de temps, le monde occidental pensait que la vie débutait au moment de la naissance. La naissance était considérée comme n'étant que le début d'un support physiologique et nerveux à minima dont les prémices s'élaboraient pendant la vie intra utérine.

Le nouveau né n'était regardé que comme un être en devenir, le monde médical et psy était convaincu, par exemple, que le nouveau né ne pouvait pas ressentir de douleur, considérant qu'il n'avait pas de sensibilité sensorielle.

Quant au bébé fœtus, on était bien loin d'envisager qu'il puisse avoir une sensibilité sensorielle et encore moins une sensibilité affective et émotionnelle!

Il a fallu attendre des précurseurs comme le psychanalyste Otto Rank et sa publication en 1924 intitulée "Le traumatisme de la naissance" et le psychologue Arthur Janov, qui a publié en 1982 "Empreintes, marqué pour la vie par les circonstances de la naissance", pour que l'on commence à s'intéresser à la sensibilité du nouveau-né.

En 1970, Frédéric Leboyer avec son ouvrage "Pour une naissance sans violence" dénonçait les conditions de naissance imposées aux nouveau-nés par le monde médical et attirait l'attention sur le fait que le nouveau-né était sensible, autant à la lumière qu'au bruit et au contact physique, ainsi qu'au passage brutal de l'oxygénation par le cordon ombilical à l'oxygénation via les poumons, causé par le fait de couper le cordon ombilical dès sa sortie du ventre maternel.

En 1980, Frans Veldman et le Groupe d'études et de recherche du nouveau-né (GRENN) animé par Françoise Dolto et Bernard This ont, avec l'haptonomie, mis en évidence de façon pragmatique que le bébé fœtus, dès cinq mois, avait une sensibilité sensorielle, qu'il pouvait interagir avec son environnement extra utérin par le contact physique, une main posée sur le ventre de la maman pouvant instaurer une véritable communication avec le bébé fœtus dont on a pu constater aussi qu'il était sensible aux sons et à la voix des...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post