Pourquoi avoir quelques effets secondaires après un vaccin est-il bon signe ?

Julie Kern
·2 min de lecture

Bras endoloris, chauds, ou fatigue générale sont des effets secondaires communs de la vaccination. S'ils sont désagréables, ils sont aussi le signe que le vaccin remplit pleinement son rôle.

Depuis le début de la campagne vaccinale, plus de 2 millions de personnes ont reçu au moins une dose de l'un des trois vaccins autorisés : les deux vaccins à ARNm de Pfizer et Moderna, et le vaccin basé sur un vecteur viral d'AstraZeneca. Les effets secondaires provoqués par ces vaccins sont étroitement surveillés par l'ANSM qui publie régulièrement un rapport détaillant les effets secondaires apparus à la suite des injections.

Bien qu'ils inquiètent la population, ces effets secondaires, quand ils sont légers, brefs et sans conséquences pour la santé, sont plutôt bon signe. En effet, ils témoignent de l'activation du système immunitaire, or c'est précisément le but d'un vaccin : stimuler le système immunitaire avec un pathogène affaibli pour créer des défenses prêtes à attaquer en cas d'une nouvelle rencontre, sans provoquer de maladie grave.

Le chahut immunitaire

Que se passe-t-il quand l'organisme est infecté par un pathogène ? Il se défend ! C'est le rôle du système immunitaire. Quand il détecte l'intrusion d'un pathogène dans l'organisme, il réagit par l'intermédiaire d'une multitude de réactions pour éradiquer la menace. Prenons l'exemple du SARS-CoV-2. Le SARS-CoV-2 est un virus, c'est-à-dire un parasite intracellulaire strict. Il a besoin d'être à l'intérieur d'une cellule et d'en détourner le métabolisme pour survivre.

Vaccins : leurs effets sur notre système immunitaire

Fin stratège, le système immunitaire engage des soldats spécifiques à cette menace : des anticorps qui empêcheront le virus d'entrer dans une cellule, et des lymphocytes cytotoxiques, dont la spécialité est de tuer les cellules infectées. Si le virus n'entre pas dans une cellule, il ne peut pas se répliquer. Si la cellule dans laquelle il se trouve est détruite, il ne pourra pas en infecter d'autres.

Tout ce chahut immunitaire — qui implique beaucoup d'autres éléments que ceux cités ici mais restons simples — peut être résumé en un terme : l'inflammation. C'est une réaction plutôt intense,...

> Lire la suite sur Futura

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi sur Futura