Pourquoi Auguste Rodin aurait adoré Photoshop

Marine Chassagnon

EXPO - Il y a des artistes en avance sur leur temps et le sculpteur Auguste Rodin faisait partie de ceux-là. À l'occasion du centenaire de sa mort, le Grand Palais et le musée Rodin se sont associés pour pour célébrer son œuvre, du 22 mars au 31 juillet, à travers une rétrospective très complète installée aux Galeries Nationales.

On le découvre tantôt sculpteur, tantôt dessinateur dans une expo très complète... Mais c'est une autre de ses capacités qui a attiré l'attention du HuffPost: Auguste Rodin retouchait les photographies.

Une aide précieuse

Si Rodin a choisi d'utiliser la photographie c'est avant tout pour porter un regard distant sur ses œuvres. " C'est une époque où il dessine beaucoup, mais dans son atelier il va aussi retravailler l'image. Il va retoucher, redessiner, inscrire des idées. La photo va devenir un support d'idées nouvelles. Elle lui permet d'avoir du recul par rapport à son oeuvre. Il l'a regardé différemment", décrit Hélène Pinet, cheffe du service de la recherche au musée Rodin, au HuffPost.


Si ces retouches "à l'encre et à la plume" servent parfois à couvrir des sculptures nues avec des vêtements, elles n'ont en aucun cas entraîné de quelconques retouches sur les œuvres originales ensuite. "Elles n'existent qu'en tant que possibilités", clarifie le musée Rodin.

Une œuvre nouvelle

Cette retouche sur photo qu'utilisait Auguste Rodin à la façon d'un Photoshop du XIXe siècle, est aussi allée plus loin. "Parfois cela allait bien au-delà de la simple retouche: Rodin redessinait sur l'image, il complétait les sculpture et donner un titre. Il créait alors une véritable oeuvre, mi-photographie, mi-dessin", nous explique Hélène Pinet.

Son idée a d'ailleurs donné des idées à d'autres artistes. "Certains artistes du 20e siècle ont fait la même chose. Didier Vermeiren, Paul Neagu, Constantin Brancusi, Henry Moore et puis, Annette Messager, à la fin du 20ème siècle qui travaille lui, sur de très grands formats", souligne...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages