Pourquoi vous allez sûrement avoir une bonne surprise en consultant votre prochaine fiche de paie

1 / 2

Pourquoi vous allez sûrement avoir une bonne surprise en consultant votre prochaine fiche de paie

"Je ne veux pas de hausse d’impôts, je veux des baisses pour ceux qui travaillent en réduisant significativement l’impôt sur le revenu". À l’issue du grand débat national en avril 2019, Emmanuel Macron annonçait un cocktail de mesures dont l’allègement de la pression fiscale ciblant en priorité les classes moyennes pour répondre à la crise des gilets jaunes.

Chiffrée à 5 milliards d’euros, cette baisse était prévue pour 2020 et doit donc se traduire dès ce mois de janvier par une réduction automatique du taux de prélèvement à la source des contribuables concernés. Les employeurs, qui prélèvent désormais l’impôt sur le revenu de leurs salariés avant de le reverser au fisc, ont la charge d’appliquer ces nouveaux taux réduits. Une opération qui doit mécaniquement entraîner une hausse du salaire net sur la fiche de paie généralement envoyée à la fin du mois.

304 euros en moyenne par an 

Au total, 9 millions de foyers fiscaux sont concernés, soit plus de 17 millions de Français. La baisse moyenne sera d’environ 304 euros par an. Dans le détail, elle avoisinera les 350 euros par an pour les 12,2 millions de contribuables imposables dans la première tranche (qui passe de 14 à 11%) et de 180 euros pour les 4,7 millions situés dans la deuxième tranche (30%).

Pour les contribuables imposables dans les tranches supérieures (41% et 45%), un abaissement du seuil d’entrée vient compenser la réduction d’impôt, de sorte...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi