Pourquoi Alain Griset modifie (encore) sa déclaration de patrimoine

·1 min de lecture

Pas de trêve estivale pour Alain Griset. Contrairement à la plupart de ses collègues du gouvernement qui se sont accordés une “pause studieuse” hors de Paris, le ministre délégué au PME du gouvernement Castex arpente toujours les couloirs de Bercy, en ce début août. Malgré cet activisme, l’ancien artisan-taxi a tout de même profité de l’accalmie estivale pour mettre de l’ordre dans sa situation patrimoniale.

À son grand regret, celle-ci est sous le feu des projecteurs, depuis que le ministre a été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Paris pour des omissions substantielles (des participations financières détenues dans un plan d'épargne en actions, ainsi que le compte espèces associé, pour un montant total de 171.000 euros) dans ses déclarations initiales à la HATVP, en août 2020. En novembre de la même année, l’autorité indépendante présidée par Didier Migaud avait transmis le dossier d’Alain Griset au procureur de Paris pour “des faits susceptibles de revêtir la qualification d’abus de confiance”, provoquant l’ouverture d’une enquête du parquet qui a débouché sur son renvoi devant le tribunal correctionnel.

Concrètement, Alain Griset a reconnu avoir déposé 130.000 euros, en août 2019 sur le plan épargne en actions (PEA) initialement non-déclaré à la HATVP. Cette somme correspondrait au produit d’une vente immobilière de la Confédération nationale de l’artisanat et des services (CNAMS), qu’il présidait jusqu’à son entrée au gouvernement. Un acte effectué en accord avec les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un siècle avant Notre-Dame de Paris, la cathédrale de Reims ressuscitait
Covid-19 : Barack Obama sous le feu des critiques pour sa fête d’anniversaire
À la barre, l’escroc explique s’être inspiré de Leonardo Di Caprio
1 habitant de l’UE sur 2 complètement vacciné
Iran : tout juste intronisé président, Ebrahim Raïssi fait déjà face à de nombreux défis

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles