Pourquoi les émissions de téléréalité immobilières font recette

Depuis plus d’une dizaine d’années, de nombreuses émissions de téléréalité et de télé-crochet qui s’appuient sur l’industrie immobilière occupent le paysage audiovisuel français. Récemment, la diffusion de la série de téléréalité L’Agence, programmée sur TMC en 2020 et sur la plate-forme Netflix depuis juin 2021, confirme cette tendance de fond. Mais comment expliquer une telle passion nationale pour le quotidien d’une famille d’agents immobiliers de Boulogne-Billancourt qui vend des maisons à 15 millions d’euros ?

The Conversation
The Conversation

Jouer sur les émotions

L’impact des émissions télévisées sur les individus et la société est en grande partie dû aux émotions qu’elles suscitent. En effet, nos expériences sensorielles impactent fortement les perceptions et les jugements que nous portons sur les phénomènes sociaux et organisationnels.

Lire aussi - Comment Julie Douarin, « première influenceuse de l’immobilier », veut rendre son secteur plus transparent

Or, les films et émissions de télévision se fondent sur une construction filmique (ou éditoriale) qui suscite et orchestre des émotions particulières envers les spectateurs. Lorsque les messages audiovisuels provoquent une résonance émotionnelle, c’est-à-dire lorsque l’expérience esthétique qu’ils offrent renforce les schémas normatifs et les codes institutionnels partagés par les téléspectateurs, ils auront un impact d’autant plus fort dans la construction d’imaginaires et de représentations sociales transcendant la télévision.

Un double phénomène d’...


Lire la suite sur LeJDD