Pour vivre plus longtemps, soyez optimistes !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Jolly aged female in hood and glasses is demonstrating peace gesture while drinking coffee (YakobchukOlena via Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une étude révèle que l’optimisme pourrait allonger la durée de vie de cinq ans des femmes. Une bonne raison de prendre les événements de la vie avec philosophie.

Vous voyez toujours les choses du bon côté en prenant soin d’éloigner le négatif ? C’est une excellente chose. Une étude parue dans le Journal of the American Geriatrics Society montre que cela pourrait vous faire gagner cinq années de vie en plus.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs de la Harvard TH Chan School of Public Health de Boston (États-Unis) ont analysé les données de 160 000 femmes, âgées de 50 à 79 ans. Ils ont pu déterminer leur niveau d’optimisme grâce à des tests psychologiques et les ont ensuite divisées en quatre groupes. Les participantes ont été suivies pendant 26 ans.

Les optimistes dépassent davantage les 90 ans

D’après les conclusions, le groupe le plus optimiste (25% des volontaires) a une espérance de vie augmentée de 5% par rapport au groupe le plus pessimiste, ce qui représente "cinq ans à l’échelle humaine", note Santé news. Pour ce groupe, la probabilité de dépasser les 90 ans est 10% plus haute. "Nos résultats suggèrent qu’il est utile de se concentrer sur des facteurs psychologiques positifs comme l’optimisme pour favoriser la longévité et le vieillissement en bonne santé dans divers groupes", précise Hayami K. Koga, auteure principale de la recherche.

Reste à savoir si ce constat est également valable pour les hommes. Mais comme le rappelle France Info, une précédente recherche publiée en 2019 menée sur un groupe de 1500 hommes démontrait également que la probabilité d’atteindre ou dépasser les 90 ans augmentait avec l’optimisme. De bonnes raisons de voir le verre à moitié plein, plutôt qu’à moitié vide.

VIDÉO - Cette Américaine de 90 ans rencontre son 18e arrière-petit-enfant pour la première fois

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles