Pour ses vœux 2021, Emmanuel Macron promet le "quoiqu'il arrive"

Anthony Berthelier
·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Pour ses vœux 2021, Emmanuel Macron promet le "quoiqu'il arrive"

POLITIQUE - À un an et demi de la prochaine élection présidentielle, Emmanuel Macron aurait sans doute aimé prononcer des voeux bien différents. Très attendue après une annus horribilis, marquée au fer rouge par la pandémie de coronavirus, l’allocution du chef de l’État pour l’année 2021 aura, sans cesse, oscillé entre remerciements, compassion et promesses d’un avenir meilleur.

“J’ai pleinement conscience, par les décisions que j’ai eu à prendre, des sacrifices que je vous ai demandés”, a très rapidement lancé le chef de l’État, alors que les Français sortent à peine de leur deuxième confinement et qu’ils s’interrogent sur l’éventualité d’un troisième pour juguler une possible reprise de l’épidémie de covid-19.

Assumant son “quoiqu’il en coûte”, développé au plus fort de la crise sanitaire pour mobiliser tous les moyens nécessaires, saluant les “parcours exemplaires” de Français comme autant de “boussoles” pour le futur... Emmanuel Macron a également tenté de reprendre la main sur la fin de son quinquennat pour ne pas se laisser enfermer dans la gestion des soubresauts sanitaires. Et ce, autour d’une formule qui résonne comme un écho à la première: “quoiqu’il arrive.”

Trois “défis à venir”

“En 2021, quoiqu’il arrive, nous saurons faire face aux crises qui ne s’éteindront pas avec le 1er janvier”, a expliqué le chef de l’État, louant la résilience des Français pour mieux les préparer aux prochaines semaines, encore “diffi...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.