Le deuxième confinement est, pour Macron, "exemple d'efficacité"

Anthony Berthelier
·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Pour Macron (ici le 17 décembre), ce deuxième confinement était un modèle d'efficacité  (Photo: CHARLES PLATIAU / POOL / AFP)
Pour Macron (ici le 17 décembre), ce deuxième confinement était un modèle d'efficacité (Photo: CHARLES PLATIAU / POOL / AFP)

POLITIQUE - Voilà pourquoi, selon le chef de l’État, la France aura l’un des réveillons de Noël les plus souples d’Europe. Pour Emmanuel Macron, le confinement de cet automne, décrété pour juguler la deuxième vague de l’épidémie de coronavirus, a été une franche réussite.

“Le deuxième confinement est un exemple d’efficacité, car nous avons pris la décision au bon moment. Nous l’avons expliqué, les Françaises et les Français ont agi et, par leur action, ont réussi à casser le cycle du virus”, fait-il valoir dans une longue interview publiée ce mardi 22 décembre par L’Express, sans évoquer les nombreuses critiques qui ont accompagné ses différentes décisions, sur les commerces non-essentiels par exemple.

“Action”, “cohérence”, “travail d’explication”

“Il faut toujours rester humble”, mais “nous sommes l’un des pays européens qui se portent le mieux face à cette épidémie à ce stade”, ajoute le président de la République dans ce satisfecit.

De bons résultats, même si ce confinement adapté n’a pas permis de passer sous l’objectif des 5000 contaminations par jour -et donc de rouvrir certains lieux le 15 décembre dernier- qui s’expliquent pour Emmanuel Macron par “l’action”, “la cohérence” et le “travail d’explication” de son gouvernement refusant “l’espèce d’hyper simplification à la mode.”

“Voilà la ligne que je me fixe” pour répondre à la défiance, explique le président de la République, interrogé sur les di...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.