Poupée Russe (Netflix) : comment le passé familial traumatisant de Natasha Lyonne a bouleversé une partie de sa vie et influencé l’écriture de la s...

·1 min de lecture

Ce jeudi 20 avril, les fans de la série Poupée Russe (Russian Doll) vont enfin pouvoir se délecter de la saison 2 du show, diffusée 3 ans après la première. Dans la saison 1, Nadia Vulvokov, incarnée par Natasha Lyonne (Orange is The New Black), est prise dans une boucle temporelle qui la fait assister à sa fête d’anniversaire puis mourir dans d’atroces souffrances avant de se réveiller, indemne et de revivre le même jour indéfiniment.

Ce n’est que lorsqu’elle rencontre Alan Zaveri (Charlie Barnett), lui aussi coincé dans une spirale temporelle, qu’elle commence à trouver une solution. Les deux protagonistes finissent par échapper à la mort mais sont bloqués dans des univers opposés. La deuxième saison voit le duo se retrouver quatre ans après les événements de la première et il devra tenter de trouver un moyen de commencer à vivre normalement, maintenant qu’ils ont cessé de mourir.

Alan et Nadia vont être plonger dans leur passé à travers un portail temporel situé dans le train 6 miséreux de Manhattan. Nadia est renvoyée vers son passé familial et tente de changer son futur mais échoue inlassablement. Après les problèmes existentiels de la saison 1, cette deuxième saison aborde davantage l’aspect d’héritage familial et toutes les problématiques qui en découlent. Natasha Lyonne, qui co-écrit également la série avec Amy Poehler et Tami Sagher, a certainement pioché dans son histoire person... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles