"Poumons atteints, tuyaux dans le nez" : Oli (Bigflo et Oli) évoque la grave maladie dont il a souffert

Lorsqu'il était très jeune, Oli - du groupe Bigflo et Oli - souffrait de graves problèmes de santé comme il l'a révélé dans plusieurs de ses chansons notamment le titre Olivio tirée de son album La Vraie Vie dans laquelle il rappe : "À trois ans des tuyaux dans le nez, j'ai dit non au cimetière, la faucheuse m'a dit : 'je te laisse une chance si tu casses tout avec ton frère'".

Interviewé sur la chaine Youtube Bigflo et Oli Fans, il explique : "J'ai eu des gros gros problèmes de santé petit au niveau des poumons, j'ai jamais vraiment su au final ce que j'avais, on n'en a jamais vraiment parlé, j'avais un problème, j'avais un poumon plus petit que l'autre en fait il y en avait un qui galérait... (...) J'ai été à l'hôpital pendant un bout de temps."

Touché à l'évocation de la maladie de son frère, Bigflo ajoute : "Ce qui est dingue c'est qu'il avait des problèmes graves. Je me rappelle de l'avoir vu tout petit avec des tuyaux et ce mec il a choisi parmi tous les instruments du monde qu'il y avait, la trompette ! C'est-à-dire celui où faut vraiment souffler à fond quoi !". Tout s'est finalement arrangé pour le rappeur qui a donc pu jouer à la trompette à partir de 10 ans et qui assure qu'il est désormais parfaitement sorti d'affaire. "Tout va bien, je fais de la trompette, je fais du rap" confirme-t-il avec un sourire au coin des lèvres.

Stars de l'épisode Rendez-vous en terre...

Lire la suite


À lire aussi

Rafael Nadal : Cette maladie dégénérative, très rare et incurable, dont il est atteint
Philippe Katerine gravement malade et opéré : l'incroyable façon dont les médecins lui ont sauvé la vie
Héloïse Martin ex-anorexique : la comédienne évoque ce trouble dont elle a souffert adolescente

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles