Un poulet bio importé de métropole vendu 51 euros en Outre-mer provoque l'indignation

franceinfo avec AFP

Tout est parti d'une photo partagée sur un réseau social. Sur Twitter, le député de Guyane Gabriel Serville a dénoncé, jeudi 16 janvier, le prix exorbitant d'un poulet fermier bio importé par avion et vendu 51,41 euros à Saint-Martin, aux Antilles. "Bonjour @ULesCommercants. N'avons-nous pas des filières d'élevage aux #Antilles #Guyane pour importer par avion des poulets facturés 51 euros alors que 20% des Antillais et 45% des Guyanais vivent avec moins de 420 euros par mois", s'étonne le député dans son tweet, devenu viral.

"Mais qui paye 51 euros le poulet ? Même déjà rôti il coûte pas 51 euros en métropole", demande un internaute. "Le poulet à ce prix, j'espère qu'il était en business class avec une coupe de champagne dans l'avion", répond un autre.


Un poulet à 10,75 euros le kilo en métropole

"L'explication de ce prix est malheureusement simple : il n'y a pas de production locale, et des poulets bio, ce sont des poulets qui prennent l'avion", a affirmé un porte-parole de Système U vendredi à l'AFP. "Ce poulet, en métropole, est vendu 10,75 euros le kg, mais lorsqu'on l'achemine par voie (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi