« Poujadiste ! » : Brigitte Macron renvoyée dans ses cordes par son mari

·1 min de lecture

Une discorde au plus fort de la crise. Préoccupée par les manifestations parfois virulentes des Gilets jaunes, redoutant même que le palais de l'Élysée ne soit envahi, Brigitte Macron a tenté de soulager les tensions sociales en interne. Selon l'ouvrage de Renaud Revel, Les Visiteurs du soir : ce qu'ils disent à l'oreille du Président (éditions Plon), la Première dame a soufflé un conseil dans l'oreille d'Emmanuel Macron. "Poujadiste !", a persiflé le chef de l'État en guise de réponse, lui qui a pourtant pour habitude de sonder son épouse pour avoir son approbation.

Mais quelle proposition a-t-elle tant ulcéré Emmanuel Macron ? "Elle imagine des gadgets", raconte Renaud Revel, faisant référence à l'enseignante de 67 ans. "Pour répondre à la colère des manifestants sur l'augmentation du prix du gasoil, elle suggère un cadeau de deux cent milles voitures neuves pour les plus défavorisés." Hors de question pour le président de la République avec lequel, à la suite de ce désaccord, Brigitte Macron aura de vifs échanges, lui reprochant "la faiblesse et l'inexpérience de la bande de quadras qui le cerne." Car lorsqu'elle ne peut raisonner avec son mari, c'est auprès de ses ministres qu'elle s'insurge, et qu'elle parvient même à éclipser.

En connexion constante avec son époux, la crise des Gilets jaunes lui a permis de constater l'impact de la solitude du pouvoir sur ce dernier. Désemparé face à la révolte, Emmanuel Macron a pu compter sur elle puisque Brigitte Macron s'est fait l'écho (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Ingrid Chauvin troublée par une apparition récurrente
« Elle avalait son bol de crapauds tous les matins » : Marine Le Pen revient de loin
Emmanuel Macron : qui est Rima Abdul-Malak, cette conseillère qui fait de l'ombre à Roselyne Bachelot ?
François Asselineau en garde à vue dans le cadre d’une enquête pour harcèlement sexuel
Emmanuel Macron « ne tient pas ses ministres » : Marlène Schiappa s’est sentie visée