La posturologie contre les douleurs chroniques : pour qui ? comment ?

·1 min de lecture

Bon pied, bon œil dit un vieil adage populaire. Si ce dicton peut sembler désuet, il pourrait parfaitement illustrer les principes de la posturologie.

Cette spécialité encore peu connue et peu développée présente en effet un intérêt indéniable dans le traitement ou la résolution de certaines pathologies. Pas celles du type cancers ou fractures. Plutôt celles qui sont liées à des douleurs chroniques : maux de dos type lombalgies, dorsalgies, douleurs cervicales… Et aussi pour les douleurs consécutives à des maladies très diverses comme la fibromyalgie entre autres.

Un dérèglement des capteurs de la posture

A partir du moment où il existe des tensions musculaires dans le corps, celui-ci est contraint de s’adapter et de se placer dans des postures qui peuvent créer des douleurs. A la base, nos yeux, nos bras, nos jambes, et nos pieds permettent de nous tenir debout ou de bouger. Ils agissent comme des capteurs reliés au système nerveux central et donnent le signal nécessaire pour ajuster notre posture. Par exemple si nous souhaitons nous allonger pour nous coucher, ou si nous voulons monter au volant d’une voiture. Si jamais l’un de ces capteurs ne fonctionne plus correctement, les informations perçues par le cerveau sont faussées. Et créent un déséquilibre physique. Le problème est que tout cela reste totalement imperceptible car l’organisme sait s’adapter. Mais il s’adapte avec des conséquences parfois néfastes : mauvaise posture dorsale (...)

Lire la suite sur Topsante.com

COVID-19 en France ce 11 avril : chiffres, annonces de Olivier Véran
Maladie de Parkinson : une sexualité impactée
Vous n'arrivez jamais à terminer votre running ? Voici 6 astuces !
Hippocrate, plongée dans le système D des urgences à l'hôpital
Une femme urine de l'alcool sans en avoir consommé