Plus de postes en Ehpad, budget en hausse… Castex dévoile son plan pour le grand âge

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le Premier ministre Jean Castex.
Le Premier ministre Jean Castex.

Le gouvernement va débloquer en 2022 « plus de 400 millions d?euros » de financements nouveaux pour l?aide aux personnes âgées, via notamment des créations de postes en Ehpad et un « tarif plancher » pour mieux rémunérer les interventions à domicile, a annoncé jeudi Jean Castex. Sur ce total, 240 millions d?euros seront fléchés vers les services d?aide à domicile : alors qu?actuellement la prise en charge diffère d?un département à l?autre, les prestataires percevront désormais au moins 22 euros par heure d?intervention, partout en France, a précisé le Premier ministre lors d?un discours à Autun (Saône-et-Loire).

Ce « financement public minimum », ou « tarif plancher », vise à « sécuriser » les services à domicile et à « réparer une iniquité », a souligné le chef du gouvernement, qui a rendu visite dans la matinée à une dame de 95 ans bénéficiant de ce type d?intervention, dans un petit village bourguignon. Actuellement, « plus de la moitié des heures effectuées [?] sont rémunérées sous ce niveau » de 22 euros, a pointé Jean Castex, accompagné de ses ministres de la Santé et des Solidarités, Olivier Véran, et de l?Autonomie, Brigitte Bourguignon. En plus de ce tarif plancher, les services d?aide à domicile pourront prétendre à un financement complémentaire de trois euros de l?heure, s?ils s?engagent dans une « démarche qualité », par exemple en assurant des prestations le soir et le week-end, ou en proposant des formations à leurs salariés.

À LIRE AUSSILa mé [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles