La Poste résiste au déclin du courrier

1 / 2

La Poste résiste au déclin du courrier

Une mutation gagnante? Confrontée depuis plusieurs années à la baisse des volumes de courrier transportés, la Poste a poursuivi en 2019 sa diversification dans les colis et les services, terminant l'année avec des résultats en progrès. Le groupe public a publié jeudi un bénéfice net en hausse de 3%, à 822 millions d'euros en 2019, dernier exercice avant sa prise de contrôle par la Caisse des dépôts et la reprise de CNP Assurances par la Banque postale, baptisée "opération Mandarine". Le chiffre d'affaires du groupe public a augmenté de 5,2% à 25,983 milliards d'euros.

"C'est une bonne année pour La Poste" avec "des résultats solides qui confirment la puissance de notre modèle multi-activités face à une conjoncture difficile", a commenté le PDG Philippe Wahl. La grande difficulté de La Poste reste en effet de faire face à la décrue du courrier traditionnel, qui s'accélère encore devant l'inexorable montée en puissance d'internet et des échanges électroniques.

La baisse des volumes, de 7,8% l'an dernier, n'a été qu'en partie compensée par l'augmentation des prix des timbres au 1er janvier (+4,9% en moyenne). Mais la hausse des envois de Colissimo, la croissance de l'international et le développement des services de proximité permettent à la branche Services-Courrier-Colis d'afficher un chiffre d'affaires pro forma stable (+0,1%). En incluant des acquisitions, celui-ci progresse de 5,8% à 12,376 milliards d'euros.

Le chiffre...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi