La Poste met fin au timbre rouge : ce que ça change

© Sopa Images / SIPA

Promesse d'un acheminement de courrier en 24 heures, le timbre rouge disparaîtra au profit d'une solution dématérialisée, à partir du 1er janvier 2023. Baptisée « e-Lettre rouge », cette nouvelle formule coûtera 1,49 euro, contre 1,43 euro pour le timbre rouge actuel, a annoncé La Poste jeudi. Pour en bénéficier, il sera nécessaire d'envoyer le document à expédier, trois feuillets maximum, avant 20 heures sur le site de La Poste. Toujours en respectant l'impératif horaire et le volume imposé, la « e-lettre » pourra également être déposée dans un bureau de poste, en autonome depuis un automate ou avec l'aide d'un conseiller.

Ensuite, elle sera adressée au bureau de poste récepteur, le plus proche du destinataire, qui l'imprimera et la mettra sous pli via des machines. Avec ce processus modernisé, La Poste s'engage à livrer les missives des plus pressés dès le lendemain de leur prise en charge. Et tout cela, « en toute confidentialité », assure le patron de la branche Service-Courrier-Colis de La Poste, Philippe Dorge, à l'Agence France-Presse. « Les volumes de J+1 (l'offre expéditive du timbre rouge, ndlr) ont été divisés par 14 depuis 2008. Les clients ont d'autres attentes aujourd'hui. Il y a moins besoin de rapidité », explique-t-il. Une logistique aussi coûteuse pour La Poste que pour l'environnement.

Lire aussi - Le PDG de La Poste, Philippe Wahl, au JDD : "La lucidité impose de changer de modèle comme de stratégie"

Timbre vert, lettre turquoise...

Le timbre vert connaîtr...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles