Le post partum encore plus difficile pour les femmes pendant la pandémie

![CDATA[Shutterstock]]

En France, il y aurait chaque année 100 000 femmes qui vivraient une dépression post-partum. Elle survient dans les 3 mois après l'accouchement et plonge les mères dans une grande solitude. D'après une étude menée via l'application de santé Flo (qui permet d'observer son cycle et enregistrer ses règles, ses changements d'humeurs, ses douleurs au fil du cycle...) et publiée dans le Journal of Psychiatry Research, la pandémie de Covid-19 aurait amplifié la difficulté de la période de post-partum chez les jeunes mères.

Pendant 90 jours après leur accouchement, des femmes ont été invitées à répondre à des questions sur l'application Flo. L'étude s'est étalée sur plusieurs années : de janvier 2018 à mars 2021 et s'est déroulée aux Etats-Unis. Près de 280 000 données ont pu être analysées par les chercheurs.

Hausse significative des dépressions post-partum aux Etats-Unis

Entre décembre 2020 et mars 2021, les jeunes mères ont été particulièrement atteintes de symptômes dépressifs, 7,7% d'entre elles en témoignent sur cette période. Alors que d'ordinaire (avant la pandémie), la moyenne des femmes en dépression post-partum est de 6,5%. Avec l'épidémie, les chercheurs notent que la moyenne a augmenté pour atteindre 6,9%.

L'idée pour les chercheurs était aussi de comprendre si l'actualité avait directement impacté cette hausse. A savoir : comprendre si l'isolement social, les difficultés économiques ambiantes (chômage) et la gravité de (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Pansements, seringues, médicaments périmés : où faut-il les jeter ?
Températures mortelles en Inde : que cela signifie-t-il ?
Obésité : un médicament contre le diabète efficace aussi pour la perte de poids
Carte des pollens 2022 : risque très élevé pour les pollens de graminées
Piqûre de chenille processionnaire urticante : que faire, carte de présence en France...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles