Post-it antiques, lanceur Maïa et coeur Carmat : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 23 décembre 2021 : le plus important dépôt d'ostraca d'époque gréco-romaine jamais exhumé en Egypte a été découvert, Sciences et Avenir s'est entretenu avec Xavier Pasco au sujet du projet de mini-lanceur réutilisable d'ArianeGroup et les enjeux qui entourent ce projet et l'entreprise française Carmat annonce la fin de son enquête concernant son récent "problème de qualité".

L'actualité scientifique du 23 décembre 2021, c'est :

En archéologie : .

  • Le plus important dépôt d'ostraca d’époque gréco-romaine jamais exhumé en Egypte a été découvert par des archéologues à Athribis, dans la région de Sohag.

  • Il s'agit d'une collection unique de plus de 15.000 ostraca, des fragments de poteries porteurs de textes antiques inscrits à l'encre ou avec une pointe de bois carbonisé, l'équivalent de nos "post-it" contemporains !

  • Parmi les mémos exhumés, on retrouve des écrits de transactions financières, d'ébauches de lettres, de comptes d’offrandes liés à des sanctuaires religieux, et même des dessins d'écoliers de l'époque.

En espace :

  • Sciences et Avenir s'est entretenu avec Xavier Pasco, spécialiste de la politique spatiale américaine et directeur de la Fondation pour la recherche stratégique après l'annonce faite par ArianeGroup du développement d'un mini-lanceur réutilisable.

  • Baptisé Maïa, ce mini-lanceur devrait être opérationnel en 2026 d'après l'entreprise ArianeGroup, leader européen des lanceurs spatiaux.

  • Selon Xavier Pasco, ce genre de lanceurs "pourraient servir à la maintenance des constellations de satellites" en permettant de "remplacer ponctuellement un satellite en panne ou en fin de vie".

En santé :

  • L'entreprise Carmat a annoncé avoir terminé ses investigations concernant le "problème de qualité" qui l'avait poussée à suspendre les implantations de son coeur artificiel début décembre.

  • Aucune précision sur la nature du problème n'a été communiqué, mais l'entreprise a indiqué avoir identifié son origine et "les changements requis pour éviter qu'il ne se reproduise."

  • Le directeur général de Carmat, Stéphane Piat, a exprimé son souhait de "reprendre les implantations dès que possible, tout en gardant la qualité et la sécurité des patients comme priorités absolues."

En espace :

  • Après avoir été repoussé trois fois, le lancement tant attendu du télescope spatial James Webb par une fusée Ariane 5 depuis Kourou a été confirmé pour [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles