Pour le post-confinement, les chiffres fous des plans de relance

AFP
2000 milliards, 3000 milliards... Les chiffres fous des plans de relance post-confinement 

ÉCONOMIE - Alors que le monde se remet petit à petit de la crise sanitaire liée au coronavirus, certains pays mettent déjà en place leurs plans pour relancer l’économie, en grande détresse après près de deux mois de confinement.

Et les sommes évoquées pour certains plans d’aides sont colossales et inédits. Pas sûr toutefois qu’elles soient toutes débloquées, voire acceptées.  

Un plan américain à 3000 milliards 

Aux États-Unis notamment, la Chambre des représentants a adopté vendredi 15 mai une proposition démocrate pour un nouveau plan d’aide titanesque de 3000 milliards de dollars afin de lutter contre les ravages de la pandémie de coronavirus dans le pays. La chambre basse, à majorité démocrate, a approuvé le texte par 208 voix pour et 199 contre. Quatorze démocrates ont voté contre et un républicain pour.

Atteignant un montant inédit de 3000 milliards de dollars, ce projet de loi comprend de nouveaux paiements directs aux Américains et près de 1000 milliards de dollars pour les Etats et collectivités locales afin qu’ils assurent les salaires des employés publics “essentiels” dans les hôpitaux, les écoles...Il prévoit également des fonds pour les petites et moyennes entreprises, la recherche sur le dépistage et le traçage, et de l’aide alimentaire pour les plus modestes.    

Elle ne devrait toutefois pas être approuvé au Sénat, républicain. Ce texte est “mort-né”, martèlent les républicains et le président américain Donald Trump, dont la signature est nécessaire pour qu’il entre en vigueur. Le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell a estimé que la proposition démocrate n’était “pas sérieuse du tout”. Il pourrait donc même éviter tout bonnement de la soumettre au vote de la chambre haute. 

La Maison Blanche et les républicains préconisent une “pause” pour évaluer l’impact des mesures d’une ampleur historique déjà mises en oeuvre, avec l’adoption fin mars d’un plan de relance historique de 2200 milliards de dollars, complété par 500 milliards de...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post