Un possible monde océan découvert à 100 années-lumière de la Terre

On se souvient de l’événement qu’a représenté la première photo d'un système exoplanétaire en 2008. Il s’agissait de l’imagerie des exoplanètes en mouvement autour de l’étoile HR 8799 prise par les astronomes québécois René Doyon, David Lafrenière et Christian Marois. Aujourd’hui, c’est Charles Cadieux, un doctorant de l’Université de Montréal, membre de l’Institut de recherche sur les exoplanètes (iREx) qui fait parler de lui avec l’équipe internationale qu’il a dirigée et qui publie aujourd’hui un article dans la célèbre revue Astronomical Journal.

Il y est question d’une découverte remarquable comme on peut s’en rendre compte en lisant l’article en accès libre sur arXiv et elle fera sans doute plaisir aux lecteurs de l’Incal, la célèbre bande dessinée de science-fiction française scénarisée par Alexandro Jodorowsky et dessinée par Mœbius. Ils ne manqueront pas de penser à la planète prison d'Aquaend puisque les astronomes font aujourd’hui état de la découverte à seulement 100 années-lumière de la Terre de ce qui semble bien être une planète océan.


Représentation de l'exoplanète TOI-1452 b, une petite planète potentiellement recouverte d'eau révélée par une équipe internationale de chercheurs dirigée par Charles Cadieux, doctorant à l'Université de Montréal et membre de l'Institut de recherche sur les exoplanètes (IRex). © Benoît Gougeon, Université de Montréal

L’astre prétendant à ce titre s’appelle TOI-1452 b et, comme son nom le laisse deviner (Tess Object of Interest TOI), il a été initialement débusqué par le satellite Tess de la Nasa en utilisant la méthode de transit. Cette méthode fournit un rayon et une période orbitale pour une exoplanète. On peut la compléter en déterminant une masse à l’aide de la méthode des vitesses radiales. Masses et rayons donnant une densité, on peut alors avancer qu’une exoplanète est ou n’est pas une planète océan si en plus elle se trouve à une distance de son étoile hôte rendant en théorie possible l’existence d’eau liquide...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura