Est-il possible de manipuler les cauchemars ?

![CDATA[Shutterstock]]

L'essentiel de l'étude :

  • Les cauchemars se produisent pendant la phase paradoxale du sommeil

  • Ils ont un impact émotionnel négatif sur le quotidien (stress) et peuvent même être le signe d'une pathologie cognitive

  • Des chercheurs ont eu l'idée d'utiliser des notes de musique pour positiver les cauchemars

  • La méthode a été efficace : elle a permis de diminuer la fréquence des cauchemars

Si les cauchemars sont un phénomène courant chez le dormeur, ils peuvent parfois devenir réguliers et survenir plusieurs fois par semaine, au point d’avoir un impact sur le quotidien de la personne qui en souffre. Jusqu’à 4% d’adultes souffriraient de cauchemar chroniques à un moment dans leur vie, un phénomène appelé "maladie des cauchemars" et associé à des réveils fréquents et une mauvaise qualité de sommeil.

Plusieurs études ont déjà montré que faire des cauchemars régulièrement serait un premier signe précurseur de la maladie de Parkinson, mais aussi de déclin cognitif. Pour les diminuer, la méthode actuellement disponible repose sur des thérapies de répétition d’image, qui demande aux patients de répéter le scénario négatif pour en faire émerger une vision plus positive. Si cette technique a révélé son efficacité, environ 30% des patients ne répondraient pas à cette méthode thérapeutique.

Lire aussi : Maladie de Parkinson : faire souvent des cauchemars pourrait être un premier signe

D’où la nécessité de mettre au point de nouvelles (...)

Lire la suite sur Topsante.com

États-Unis : un homme au seuil de la mort à cause d'un champignon hyper-courant
Constipation chronique : les 6 causes principales d'un transit "compliqué"
Mois sans tabac : que se passe-t-il dans votre corps quand vous arrêtez de fumer ?
Pénurie de carburant : l’Anses alerte contre le risque d’intoxication dues au siphonnage
Île-de-France : un cas de rage a été détecté chez un chien