Possibilité pour les bars et restaurants d'occuper l'espace public à Paris : "C'est une charte très souple, basée sur la responsabilité", estime le premier adjoint

franceinfo

Pour aider les restaurateurs et les cafetiers en grande difficulté après plus de trois mois de fermeture, la maire de Paris prévoit la mise en place de terrasses élargies pouvant empiéter sur l'espace public. "Le principe, c'est un principe de confiance", a expliqué Emmanuel Grégoire dimanche 31 mai sur franceinfo.

>> DIRECT. Déconfinement : "100% de l'offre" de la SNCF commercialisée à partir de la "mi-juin" et la règle d'un siège sur deux occupé est levée, suivez la situation

Le premier adjoint à la maire de Paris a détaillé le dispositif, alors que les bars, cafés et restaurant ont officiellement le droit de rouvrir mardi 2 juin dans les départements "verts", selon le calendrier de la phase 2 du déconfinement, mais uniquement les terrasses dans les zones "orange".

franceinfo : En permettant aux cafetiers et aux restaurateurs d'étendre leurs terrasses sur les trottoirs et certaines places de stationnement, vous voulez aider le secteur à se relancer ?

Emmanuel Grégoire : Oui c'est une mesure pour soutenir à la fois les lieux de convivialité et l'activité économique des cafetiers et restaurateurs qui connaissent des difficultés absolument immenses, et tout ça en permettant dans le faire dans des conditions sanitaires qui permettent de respecter la distanciation physique. C'est une charte très souple, très engageante, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi