Possédé puis ingénieur à la NASA : l'identité du garçon qui a inspiré «L’exorciste» dévoilée

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
DR
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • William Friedkin
    Réalisateur, scénariste et producteur américain
  • William Peter Blatty
    Réalisateur américain

La possession diabolique mène à tout à condition d'en sortir. Le jeune homme possédé qui a inspiré le best-seller de William Peter Blatty, «L’Exorciste» et le film de William Friedkin, a par la suite travaillé comme ingénieur à la NASA, révèle une enquête du «Skeptical Inquirer». 

En 1949, le futur romancier William Peter Blatty, alors étudiant à l’université de Georgetown, tombe sur un article du «Washington Post» évoquant un cas supposé de possession d’un adolescent de 14 ans dans le Maryland. Le récit fait état de nombreux phénomènes paranormaux: des grognements bestiaux se font entendre, les objets volent à travers la pièce, le lit du jeune homme a la danse de Saint Guy. Terrifiée, la famille du possédé fait appel à des prêtres jésuites qui se succèdent à son chevet et parviennent au bout de plusieurs mois et de nombreuses séances éprouvantes, à chasser l’entité démoniaque. Cette histoire, restée gravée dans l’esprit de l’écrivain en herbe, devient, en 1971 un best-seller, sous le titre «L’Exorciste». Deux ans plus tard, le roman est adapté au cinéma par William Friedkin et le film traumatise des millions de spectateurs.
Mais qu’est devenu l’adolescent, désigné sous le pseudonyme Roland Doe dans l’article du «Washington Post», à l’origine de ces deux sommets de l’épouvante ? Après des années de recherches menées par différents journalistes et passionnés, son identité a enfin été confirmée dans une enquête du «Skeptical Inquirer». Le jeune homme se nommait Robbie Mannheim et il est décédé en mai 2021. Grâce à la compagne de Robbie qui a fait quelques confidences au New York Post, on découvre que l’exorcisé s’est fort bien remis de sa cohabitation avec les forces du mal. Après des études brillantes, il a été embauché à la NASA comme ingénieur et y est resté 40 ans. Mais le succès démesuré du livre et du film inspirés par son histoire ont fait peser une ombre sur une grande partie de son existence. Robbie Mannheim a vécu près de cinq décennies dans l’angoisse que son identité soit révélée(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles