Comment se positionnent les dirigeants européens concernant l'adhésion de l'Ukraine à l'UE ?

Comment se positionnent les dirigeants européens concernant l'adhésion de l'Ukraine à l'UE ?

La Commission européenne devrait approuver cette semaine l'octroi à l'Ukraine du statut de candidat à l'adhésion à l'Union européenne. L'Ukraine a rempli les documents nécessaires en quelques semaines à la suite de l’invasion menée par la Russie.

La Moldavie et la Géorgie ont également déposé officiellement une demande d'adhésion à l'Union européenne depuis le début de la guerre en Ukraine.

La Commission formulera sa recommandation concernant le statut de candidat vendredi 17 juin. Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE devront se prononcer sur cette proposition lors du sommet européen la semaine prochaine.

Pour devenir candidate, l'Ukraine doit obtenir le soutien des 27 dirigeants. Si certains Etats membres, comme l'Italie et les pays baltes, soutiennent ouvertement cette perspective, d'autres se montrent plus réservés.

La France, l'Allemagne et les Pays-Bas soulignent par exemple que le statut de candidat n'était que la première étape d'un très long processus. Ces capitales insistent sur le fait qu'il n’existe pas de procédure accélérée. Berlin rappelle d’ailleurs que plusieurs pays des Balkans occidentaux sont en négociation depuis plusieurs années.

Pour en savoir plus regardez notre reportage vidéo ci-dessus.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles