Le Portugal prend le relais de l'Allemagne à la présidence tournante de l'Union européenne

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Après Berlin, Lisbonne. Le Portugal a succédé à l'Allemagne à la présidence tournante du Conseil de l'Union européenne, vendredi 1er janvier. Un rôle qui s'annonce exigeant pendant un semestre qui restera marqué par la réponse à la pandémie de Covid-19.

Avec le déblocage du plan de relance post-Covid et la conclusion in extremis de l'accord post-Brexit avec le Royaume-Uni, la présidence allemande s'est terminée sur plusieurs succès dans des dossiers qui jetaient une ombre sur les projets de la présidence portugaise.

"L'étape qui suit n'est pas moins exigeante", a néanmoins prévenu le Premier ministre portugais, le socialiste Antonio Costa. "Il est temps de passer à l'action, de mettre sur le terrain les instruments dont nous nous sommes dotés : le plan de vaccination à l'échelle européenne et les plans de relance nationaux", a-t-il affirmé dans une tribune publiée jeudi par l'hebdomadaire Expresso.

Crise sanitaire et plans de relance

En coordination avec la Commission européenne, dirigée par l'Allemande Ursula von der Leyen, Lisbonne devra continuer de concerter les mesures sanitaires des 27, qui réagissent en ordre dispersé à chaque vague de l'épidémie malgré les progrès réalisés depuis l'arrivée du coronavirus. La présidence portugaise va également s'atteler à la mise en oeuvre d'un plan (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi