Portugal : une Nissan GT-R pour les transports d'organes

·1 min de lecture
Portugal : une Nissan GT-R pour les transports d'organes

On entend régulièrement parler, au hasard de la presse automobile, de policiers ou de gendarmes étrangers roulant dans des voitures peu conventionnelles.

Après les Lamborghini Gallardo de la Polizia italienne, la M3 Competition de l’Highway Patrol australienne ou les McLaren de la police métropolitaine de Dubai, aujourd'hui, cap sur le Portugal. La Gendarmerie ou « Garde nationale républicaine » s’est récemment portée acquéreur d’un modèle hautes performances… Une Nissan GT-R, rien que cela !

La supercar effectuera dès à présent des missions urgentes de transport d’organes, à travers tout le pays.

Le mal pour le bien

Lorsque l’on dit « acquéreur », le terme est quelque peu extrapolé. Car en réalité le véhicule en question n’a pas été acheté ou loué par le gouvernement, mais saisi lors d’une précédente descente. Cette R35 appartenait donc autrefois à des criminels. A présent, cette dernière assure une vraie mission d’ordre public.

Ce n’est pas la première fois que ce cas de figure se produit. On avait déjà vu, par le passé, la police italienne reprendre à son compte une Ferrari 458 Italia. Celle-ci avait dès lors rejoint la collection de ses véhicules de patrouille. Au milieu des Fiat Tipo, Peugeot 308 et Alfa Romeo Giulia.

File de gauche de l’autoroute

Forte de 2 836 missions de transports d’organes depuis...Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles