Portugal : l’euthanasie active autorisée

Le vendredi 29 janvier 2021 restera un jour historique dans l’historique du Portugal. Au Parlement, 136 députés ont voté en faveur de la loi autorisant l’euthanasie active dans le pays. 78 voix s’y sont opposées. Une victoire historique aux yeux de la député socialiste Isabel Moreira. "Cette loi ne force personne, elle donne le choix à chacun. Chaque individu est responsable de son choix et nous le respectons", déclare-t-elle. Une procédure très encadrée La décision d’autoriser l’euthanasie active est officielle, mais cette pratique sera très surveillée. La loi rappelle qu’avant que la décision soit prise, plusieurs médecins doivent donner leur accord. Il faudra aussi l’approbation d’un psychiatre si la personne n’est pas jugée capable de faire seule son choix. Le Portugal devient le quatrième pays d’Europe à adopter cette loi. C’était déjà le cas aux Pays-Bas, en Belgique et au Luxembourg.