Portugal : l'île de Madère veut profiter des télétravailleurs

Exilés sous le soleil avec l'Atlantique comme voisin de bureau, certains ont décidé de venir s'installer à Madère (Portugal). La plupart sont trentenaire et tous télétravaillent. Ils sont des dizaines, venus des quatre coins de l'Europe avec leur ordinateur sous le bras, séduits par le cadre de Madère. Ici, le Covid-19 est sous contrôle avec quelques cas par jour seulement. Les restaurants servent chaque midi des plats bon marché à des clients débarrassés de leur masque. De nouveaux centres de télétravail vont ouvrir Gonçalo Hall a convaincu le gouvernement de Madère d'attirer les télétravailleurs. Sa communauté rassemble 150 télétravailleurs, mais avec la crise du Covid les demandes de l'étranger ont explosé. "On a 6 400 demandes en attente, c'est vraiment un grand grand succès, on va devoir s'étendre plus vite qu'on ne pensait." Cinq nouveaux centres de télétravail devraient ouvrir sur l'île cet automne. À travers cette population, c'est toute une génération qui découvre Madère. "C'est un marché très important car derrière ils deviennent diffuseurs, ambassadeurs de Madère, parce qu'ils vont partager leur expérience", explique Rui Barreto, secrétaire à l'économie du gouvernement régional de Mad