Portugal : la corrida devient interdite aux spectateurs de moins de 16 ans

·1 min de lecture
Au Portugal, un décret entériné en conseil des ministres jeudi 14 octobre a repoussé l’âge minimal pour assister aux corridas de 12 à 16 ans. (Image d'illustration)

L'adoption de cette mesure par le gouvernement portugais est source de nombreuses tensions dans le pays, rapporte « Courrier international ».

C'est un décret qui ne manque pas de susciter la division au Portugal. Comme l'indique le quotidien portugais Publico, dans un article repéré par Courrier international, toute personne âgée de moins de 16 ans ne pourra désormais plus se rendre aux « touradas », ces corridas portugaises où le taureau n'est pas mis à mort.

Précédemment fixé à 12 ans, l'âge minimal pour s'y rendre a donc été modifié à l'issue d'un Conseil des ministres, jeudi 14 octobre. Les autorités portugaises n'ont néanmoins pas suivi les recommandations du Comité des Nations unies, qui préconisait d'interdire l'accès aux corridas à tous les moins de 18 ans.

L'adoption de ce décret est loin de faire l'unanimité dans tout le pays et notamment sur la scène politique. « Le conseil des ministres a décidé de nier les caractéristiques culturelles et traditionnelles des spectacles de taureaux au Portugal, et porté atteinte à la liberté des parents en ce qui concerne l'éducation de leurs enfants », a fustigé la députée conservatrice Cecilia Meireles, au Parlement. La Fédération portugaise de tauromachie a également dénoncé la décision du gouvernement.

Derrière cette mesure, des alliances politiques ?

À l'inverse, le parti politique Personnes-Animaux-Nature (PAN) s'est, lui, réjoui du « courage du gouvernement » et estime que cette mesure vise avant tout à « protéger nos enfants de la violence de la tauromachie », a indiqué Bebina Cunha, une députée du parti. Alors que le projet de budget portugais do [...] Lire la suite

VIDÉO - Un duel entre taureaux bloque un train à un passage à niveau

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles