Les ports européens inquiets de la congestion du trafic maritime à Shanghai

Les ports européens sont inquiets d’une nouvelle congestion du trafic maritime. Les difficultés actuelles de Shanghai pour venir à bout de l'épidémie de Covid-19 pourrait provoquer un effet en cascade aboutissant à un raz-de-marée de conteneurs en Europe dans les prochaines semaines.

Les cartes sont alarmantes pour les gestionnaires de terminaux portuaires. Plus de 200 navires attendent au large de Shanghai. Les opérations sont au ralenti avec une attente de sept jours en moyenne avant de pouvoir s'amarrer.

Lamia Kerdjoudj-Belkaid est secrétaire générale de la Fédération européenne des opérateurs privés de port (Feport) : « Une fois que les activités reprendront à Shanghai, une bonne partie de ces navires vont venir en Europe, donc vers les ports européens. Au regard de la saturation actuelle, qui est globalement autour de 80-90%, nous ne pourrons pas les accueillir. Tout le monde considère que les ports vont gérer. Nous disons simplement : "Non, ça n’est pas possible". Lorsqu’on arrive à des capacités physiques saturées, il n’y a pas d’autres moyens que de dire : "Non, nous ne pouvons pas récupérer vos containers" ».

Dysfonctionnements sur la chaîne logistique

Les risques de congestion des ports et terminaux européens sont donc très élevés. Les dysfonctionnements chroniques sur la chaîne logistique ne peuvent plus durer, selon Lamia Kerdjoudj Belkaid : « C’est comme dans un parking : si vous attribuez une place à une voiture dans un parking pour tel jour, et que la voiture n’arrive que trois jours plus tard. Vous imaginez si tous les clients font la même chose, l’impact que cela peut avoir sur la rentabilité de votre parking ».

Après la pandémie, et en pleine guerre en Ukraine, les ports européens ne veulent pas être une fois de plus le tampon absorbant les chocs sur la chaîne d’approvisionnement.

►À lire aussi : Chine: le Covid-19 perturbe le transport maritime

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles