Ils portent plainte après avoir reconnu le cadavre de leur mère sur Direct 8

Puremedias
Ils portent plainte après avoir reconnu le cadavre de leur mère sur Direct 8

Le choc pour six frères d'une même famille après un reportage diffusé sur Direct 8 le 19 septembre dernier. Ce soir-là, la chaîne de la TNT diffuse un numéro de son magazine "Quartier Général" consacré au travail des médecins légistes. Mais, au cours d'une séquence de l'émission, un des frères reconnaît alors le domicile de sa mère au moment de sa disparition en juin 2011.

"Le quadragénaire a alors la grosse surprise de reconnaître la chambre de sa mère: ses bibelots, son chat, ses meubles... À plusieurs reprises, on distingue le corps de la défunte. Sa main avec son alliance est filmée en gros plan, de même que les hématomes qu'elle présente sur le corps (la sexagénaire, malade, est décédée suite à une chute)" rapporte Le Courrier picard qui révèle l'information.

Il décide dès le lendemain de porter plainte précisant qu'il n'avait donné aucune autorisation pour un tel tournage. "Dans la soirée est arrivé le médecin légiste qui était accompagné d'une demoiselle avec un petit appareil. Elle s'est fait passer pour l'assistante du médecin légiste. À aucun moment il ne m'a été dit, ou à mes frères, qu'elle était journaliste et qu'elle enregistrait pour faire un reportage" explique-t-il.

Mais, toujours selon nos confrères, le tournage a bien été réalisé avec les autorisations nécessaires. Saisi, le conseil de l'ordre des médecins a déclaré qu'aucune faute n'avait été commise. "J'ai assisté à certaines scènes du tournage, ils se présentaient bien à chaque fois comme journalistes, il faut être très clair" a expliqué Olivier Jardé, chef du service de médecine légale de l'hôpital d'Amiens.

Retrouvez cet article sur Puremedias

La première gagnante de Masterchef perd ses deux enfants dans un incendie
Zapping : Nikos Aliagas prié de quitter le studio d'Europe 1 pour avoir cité NRJ !
Nadine Morano : J'ai le sens de la répartie, je n'y peux rien, c'est inné
Avant même le lancement de Free Mobile, Orange promet un arsenal de ripostes
Les animateurs présents dans le Top 50 des personnalités préférées