Pour le porte-parole du RN, douter de "la parole publique" n'est pas être "complotiste"

·2 min de lecture

Sébastien Chenu a défendu la remise en cause de "la parole publique", qui "ne fait pas de vous un complotiste, mais quelqu'un d'éclairé".

Le porte-parole du RN Sébastien Chenu a accusé mercredi "les médias traditionnels" de relayer des "fake news", et défendu la remise en cause de "la parole publique", qui "ne fait pas de vous un complotiste, mais quelqu'un d'éclairé".

Interrogé sur franceinfo sur le documentaire Hold Up, dont la thèse, à l'aide d'infox et allégations sans preuves, est celle d'une "manipulation" des gouvernants autour du Covid, le responsable du RN a dit ne pas l'avoir vu et a assuré "ne pas croire à des théories complotistes de ce style". Mais, a-t-il ajouté, "il y a parfois des groupes d'intérêt qui s'entendent entre eux pour atteindre des objectifs", a-t-il estimé en citant le "pouvoir d'influence" du patron d'Amazon Jeff Bezos ou celui du "lobby" de l'industrie agroalimentaire.

Dans ce contexte, "lorsqu'on subit à longueur de journée, y compris sur les chaînes publiques, un certain nombre de fake news, comment voulez-vous que la croyance en la parole publique, en l'information publique des populations, soit un fait incontesté?", s'est-il interrogé.

"La vérité qui est distillée par un certain nombre de médias ou de personnalités publiques n'est pas souvent, pas toujours, la réalité à laquelle doivent croire les gens parce que ce n'est pas ce qu'il vivent", a-t-il insisté. Par exemple, "quand on nous dit que le vivre-ensemble est formidable, que c'est une vérité", et que "l'immigration est une richesse, il y a un certain nombre de nos compatriotes qui ne vivent pas le vivre-ensemble comme une richesse mais qui vivent avec le vivre-avec, c'est-à-dire avec tout ce que cela comporte de difficultés", a fait valoir le député du Nord.

"Vous êtes les meilleurs agents d'un système qui se protège"

Mais au fond "est-ce que c'est très grave de(...)


Lire la suite sur Paris Match