Le porte-parole du PS accuse Emmanuel Macron de vouloir «enjamber» les législatives

© Mathieu Thomasset / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Le porte-parole du PS Pierre Jouvet a accusé mercredi Emmanuel Macron de vouloir "enjamber" désormais les élections législatives , et la majorité présidentielle de tenter de faire de l'alliance Nupes des gauches "un épouvantail".

Devant les candidats de la maison commune Ensemble! mardi soir, le chef de l'État a affirmé, selon des participants, qu'"il n'y a pas de troisième tour de l'élection présidentielle", référence à l'idée entretenue par le chef de file de LFI Jean-Luc Mélenchon, cheville ouvrière de l'alliance des gauches.

 

>> LIRE AUSSI - Législatives : face aux candidats d'Ensemble, Emmanuel Macron assure que «rien n’est fait»

Une déclaration rejetée mercredi sur Radio J par Pierre Jouvet. "Emmanuel Macron reste sur sa voie: il a voulu enjamber l'élection présidentielle et maintenant il voudrait enjamber les élections législatives. Il a un souci majeur, c'est qu'il ne veut pas qu'on parle de politique, car il ne veut pas être mis ni face à son bilan ni face à ses contradictions, et surtout il ne veut pas qu'on pointe ce qu'il veut faire", en particulier "la retraite à 65 ans", a accusé Pierre Jouvet.

"Où est la social démocratie chez Emmanuel Macron"

"Quand je l'entends dire qu'il est social démocrate, je me pince, parce que j'aimerais savoir où est la social démocratie chez Emmanuel Macron", a-t-il ajouté. Pierre Jouvet a par ailleurs accusé la majorité présidentielle d'être "en train de faire de la Nupes un épouvantail en faisant croire qu'avec le personnage...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles