Publicité

«Portal Kombat», un nouveau réseau relayant la propagande russe

La France a révélé ce lundi 12 février une nouvelle ingérence numérique venant de la Russie à l'approche du deuxième anniversaire de la guerre en Ukraine.

À l'issue de quatre mois de travail, l'organisme français de lutte contre les ingérences numériques étrangères, Viginum, a mis au jour un réseau « structuré et coordonné » de 193 sites diffusant de la propagande russe en Europe et aux États-Unis. Son nom : Portal Kombat.

Ce réseau est notamment constitué de plusieurs portails numériques qui ciblent directement les « pays occidentaux qui soutiennent l'Ukraine », indique le rapport de Viginum. Tous appartiennent à « l'écosystème "pravda" » (« vérité » en russe, le nom de l'ancien organe du Parti communiste soviétique). Le site destiné à l'Espagne a ainsi pour nom pravda-es.com, celui voué à être lu aux États-Unis ou au Royaume-Uni est pravda-en.com. Allemagne, Autriche et Suisse ont pravda-de.com, la Pologne pravda-pl.com et la version française s'appelle pravda-fr.com. Entre le 23 juin et le 19 septembre dernier, ces cinq portails ont publié plus de 150 000 articles, principalement issus de posts de personnalités russes ou pro-russes, de contenus d'agences de presse russes, ou de sites d'institutions ou d'acteurs locaux. Plus de 180 autres sites, aux chartes graphiques similaires et qui diffusent du contenu pro-russe, mais pour des audiences russophones ou ukrainiennes, sont numériquement reliés aux portails pravda.

« Des contenus inexacts ou trompeurs »

(Avec AFP)


Lire la suite sur RFI