« Le port du masque peut être intéressant pour les plus jeunes » : Jean-Michel Blanquer est l’invité des 4 Vérités

Jean-Michel Blanquer n'a eu que 72 heures pour mettre en place dans les écoles le protocole sanitaire renforcé, en lien avec le reconfinement, annoncé par Emmanuel Macron, mercredi 28 octobre. Toutefois, sur le plateau des 4 vérités de France 2, le ministre de l'Éducation nationale a expliqué que la définition de ce protocole sanitaire renforcé "existait déjà". "Dès le mois de juillet, nous avons établi avec le Haut conseil de la santé publique un protocole en trois points. Nous étions jusqu’à la rentrée en protocole 1, nous passons donc en protocole 2, qui implique des mesures renforcées », a-t-il précisé. Ce protocole 2 prévoit notamment d’éviter au maximum le brassage des élèves, à la cantine en particulier, en restreignant les déplacements au sein des établissements. « Par exemple, les élèves ne bougent pas d’une classe à l’autre, ce sont davantage les professeurs qui se déplaceront », explique Jean-Michel Blanquer. Selon le ministre, les établissements se sont d’ailleurs déjà habitués en mai et en juin à suivre ces règles. Concernant les fermetures d’école, « il est possible qu’il y en ait davantage dans les semaines à venir », a-t-il cependant reconnu. La question du masque pour les moins de 11 ans Alors que le port du masque obligatoire dès l’âge de 6 ans fait débat, Jean-Michel Blanquer a expliqué que cette question sera tranchée dans la soirée du jeudi 29 octobre, en accord avec la Société française de pédiatrie. « Dernièrement, elle dit que le masque peut être intéressant pour les élèves plus jeunes, même si on sait que plus un enfant est jeune, moins il est transmetteur », a souligné le ministre, précisant qu’en cas d’adoption de la mesure, le gouvernement se mettra « en situation de fournir un masque » pédiatrique aux familles aux revenus modestes.