Le port du masque ne sera plus obligatoire pour le public là où il y aura pass sanitaire

·2 min de lecture

Le ministre de la Santé Olivier Véran a indiqué mardi que le port du masque ne sera plus obligatoire pour le public dans les lieux où l'entrée est conditionnée au pass sanitaire, sauf si la situation épidémique locale l'exige.

Le port du masque ne sera plus obligatoire pour le public dans les lieux où l'entrée est conditionnée au pass sanitaire, sauf si la situation épidémique locale l'exige, a indiqué mardi le ministre de la Santé, Olivier Véran. "Là où il y a le pass sanitaire" anti-Covid-19, les personnes "pourront enlever le masque", car "ça veut dire qu'on est sûr que toutes les personnes qui rentrent sont vaccinées complètement ou ont un test très récent qui est négatif", a déclaré Olivier Véran sur RTL, avant le début de l'examen de la loi au Parlement dans la journée. Lorsque le pass sanitaire entrera en vigueur, "vous n'aurez plus l'obligation de porter le masque" dans ces endroits-là, "sauf contrordre des préfets dans les départements en fonction de la situation épidémique", a-t-il poursuivi.

"Le port du masque reste la règle en entreprise"

Toutefois, contrairement au public qui y accède, les salariés qui travaillent dans ces endroits devront garder le masque pour l'instant, a précisé le ministère du Travail.

"Le port du masque reste la règle en entreprise. Le pass étant obligatoire à partir du 30 août pour les salariés (des lieux soumis au pass), il n'est pas envisagé pour le moment de le supprimer pour ces salariés", a indiqué le ministère. La fin de l'obligation du port du masque dans les lieux soumis au pass sanitaire figure dans un décret paru mardi au Journal officiel.

"Les obligations de port du masque (...) ne sont pas applicables aux personnes ayant accédé aux établissements, lieux et événements" soumis au pass sanitaire, prévoit le texte. "Le port du masque peut toutefois être rendu obligatoire par le préfet de département lorsque les circonstances locales le justifient, ainsi que par l'exploitant ou l'organisateur",(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles