Le port du masque en extérieur, bientôt obligatoire sur tout le territoire ?

·2 min de lecture

Le masque en extérieur est à nouveau obligatoire dans certains départements français. Sa généralisation sur le territoire devrait être abordée cet après midi en conseil de défense sanitaire. Rien n'est écarté pour tenter de freiner la très forte propagation du variant Omicron.

Il s'agirait d'imposer le masque en extérieur, là où il n'est pas possible de respecter une distance de sécurité suffisante dans les centres villes, par exemple. Une mesure qui devrait être discutée ce lundi après-midi, lors du conseil de défense sanitaire.

>> LIRE AUSSI -Conseil de défense sanitaire : ce que recommande un épidémiologiste

A l'extérieur, le masque "n'a aucun intérêt"

Toujours est-il que, pour l’épidémiologiste Didier Pittet, si cette mesure est utile, elle reste insuffisante. "L'essentiel, c'est évidemment de respecter les mesures barrières en règle générale, c'est-à-dire l'hygiène des mains, la distance sociale. Ça veut dire qu'on ne peut pas, ni se serrer la main ni s'embrasser. Le masque a un intérêt lorsque la distance sociale ne peut pas être respectée. A l'extérieur, ça n'a aucun intérêt", estime le professeur.

>> LIRE AUSSI -Covid : «En Provence-Alpes-Côte d'Azur, on a atteint 99% des capacités de réanimation»

De son côté, Philippe Amouyel, épidémiologiste au CHRU de Lille, rappelle qu'il faut avant tout porter le masque de manière intelligente lorsqu'on est en extérieur, comme par exemple dans un centre commercial ou dans une rue très passante. Mais pour le professeur, imposer le masque en extérieur est avant tout "un message à la population".

"C'est peut être plus un message pour alerter la population en disant qu'on est en phase grave et qu'il est important de reprendre les mesures barrières en les imposant ainsi à l'extérieur."

Changer d...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Retour du masque obligatoire à l'extérieur : les Espagnols se font une raison

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles