Port du masque pour les enfants: une "centaine" de recours déposés

Sandra Lorenzo
·Journaliste responsable de la rubrique LIFE, Le HuffPost
·1 min de lecture
Le collectif rassemble 11 avocats dans plusieurs villes de France. (Photo: Tatiana Borovikova via Getty Images)
Le collectif rassemble 11 avocats dans plusieurs villes de France. (Photo: Tatiana Borovikova via Getty Images)

COVID - Il ne s’agit pas de la première procédure judiciaire sur le sujet mais les semaines passent et les forces s’unissent pour faire bouger les lignes. Un collectif rassemblant onze avocats dans plusieurs villes de France a annoncé déposer ce vendredi 20 novembre un recours auprès du Conseil d’État contre le port du masque chez les enfants à partir de 6 ans. Et ils ne sont pas seuls. Selon leurs dires, “une centaine de recours” ont été déposés au cours de ce vendredi 20 novembre par des parents.

Depuis que le port du masque obligatoire pour les enfants dès 6 ans est entré en vigueur à la rentrée des vacances de la Toussaint, maître Karine Shebabo l’une des avocates de ce collectif explique qu’elle et ses confrères et consœurs ont été saisis par certains de leurs clients qui sont aussi parents. “Certains nous ont raconté que leurs enfants ne pouvaient pas porter le masque et qu’ils se voyaient dans l’impossibilité d’aller à l’école, d’autres que leurs enfants masqués toute la journée le supportaient très mal”, explique-t-elle au HuffPost.

C’est la première fois que ce collectif d’avocats mène ce type d’actions. Certains de ses membres appartiennent au collectif “Black Robe Brigade” qui “milite pour le maintien des libertés fondamentales” et qui est mobilisé autour de plusieurs questions comme certaines lois jugées “liberticides” promulguées depuis la déclaration de l’état d’urgence sanitaire ou plus récemment la loi sécurité globale.

La date du dépôt de ces recours n’a pas été choisie au hasard. Ce vendredi 20 novembre ...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.