Une population secrète d'ours polaires découverte dans un endroit inédit

Capture d'écran ©NASA / Un ours polaire sur de la glace d'eau douce

L'ours polaire est le symbole animal du réchauffement climatique. Selon plusieurs études, l'espèce tend à disparaître d'ici la fin du siècle. Car pour chasser et se nourrir, les ours blancs ont besoin de la banquise, plateforme qui leur permet de surplomber et de traquer leurs proies. Or, le réchauffement climatique réduit la quantité de glace de mer disponible, menaçant ainsi leur habitat naturel. En Arctique, la banquise fond plus tôt et gèle plus tard, et les ours polaires sont au bord de la famine. Mais une découverte récente apporte une lueur d'espoir pour la survie de ces mammifères.

Les scientifiques révèlent avoir découvert une population entière d'ours blancs vivant dans un endroit à priori impossible : les fjords du Groenland. Un communiqué de la NASA, qui a financé cette étude, explique :

En d'autres termes, cette recherche, dont les résultats ont été publiés dans la revue Science ce jeudi 16 juin, suggère que certains ours polaires sont donc capables de s'adapter à la disparition de la glace de mer et de la banquise, tandis que le changement climatique s'aggrave.

"Nous voulions étudier cette région parce que nous ne savions pas grand-chose sur les ours polaires du sud-est du Groenland, mais nous ne nous attendions pas à trouver une nouvelle sous-population vivant là-bas", a déclaré l'auteure principale de l'étude, Kristin Laidre, chercheuse polaire à l'Université de Laboratoire de physique appliquée de Washington, dans un communiqué.

Les ours polaires du sud-est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Climat : après un record en 2022, voilà pourquoi l'année 2023 sera probablement encore plus chaude
Comment garder un sapin de Noël plus longtemps ?
Biodiversité : une étrange maladie détruit les coraux de Thaïlande
Comment faire un Noël zéro déchet ?
Cop 15 : un accord surprise et historique pour la biodiversité