Popularité d'Edouard Philippe : Emmanuel Macron doit-il se méfier de son Premier ministre ?

*

Le président de la République et le Premier ministre sont, depuis trois ans, aux commandes du pays et leur duo a très bien fonctionné jusqu’alors, que ce soit dans les moments d’embellie (première année de pouvoir) ou les temps plus difficiles (crise des gilets jaunes, réforme des retraites). La crise sanitaire a néanmoins rendu plus complexe leur collaboration, en effet, depuis trois mois, l’épidémie de Covid-19 et l’épreuve du confinement a amorcé une phase plus difficile politiquement. Les deux hommes, même s’ils sont d’accord sur l’essentiel, ont vécu et vivent la crise de manière inégale, avec un rôle différent dans la gestion des événements et une approbation différente de la part des français : la crise sanitaire privilégiant nettement l’action du Premier ministre.

Cela n’a pu que rendre plus difficile leur relation et conduit de nombreux observateurs a s’interroger sur une possible mésentente au sommet de l’État et sur un prochain départ du Premier ministre en cas de remaniement. Comment s’est donc établi cette divergence d’appréciation aux yeux des Français entre le président et son Premier ministre ? Ce dernier pourrait-il profiter d’ici deux ans de sa nouvelle popularité ? Le chef de l’Etat doit-il se méfier de la concurrence de son Premier ministre ? Nous tâcherons de répondre à ces quelques interrogations au cours de ce billet.




Lire la suite