Pop féminisme (Arte) : Comment Beyoncé est-elle devenue une icône du féminisme ?

·1 min de lecture

Depuis l'onde de choc de l'affaire Weinstein, des milliers de femmes ont déferlé dans les rues pour dénoncer les violences qui leur sont faites. Mais comment le féminisme du XXIe siècle s'incarne-t-il dans la pop culture ? Que disent ses icônes des combats et des débats qui l'animent ? Dans les années 1990, Madonna, Cyndi Lauper ou Neneh Cherry entonnent des refrains libérateurs, avant que les Spice Girls ne popularisent le Girl Power...

À lire également

Black Lives Matter, féminisme et inspiration : le discours engagé de Beyoncé (VIDEO)

"Aujourd’hui, être féministe, c’est jeune, fun et branché. On doit une fière chandelle à Beyoncé !", lance Florence Montreynaud, militante de la première heure. En 2011, Queen B sort Run The World, avec un clip dans lequel elle apparaît en amazone futuriste clamant la puissance féminine. Trois ans plus tard, aux MTV Music Awards, elle fait briller derrière elle huit lettres géantes : FEMINIST. "D’un coup, elle a ringardisé des millions de machos", ajoute Florence Montreynaud.

Pop féminisme : Des militantes aux icônes pop : vendredi 6 novembre à 22h45 sur Arte

Thomas Gaetner

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi