Pont effondré à Baltimore : Une vingtaine de marins toujours coincés à bord du cargo, près de deux mois après l’accident

seuls au monde - Les 21 marins encore présents à bord n’ont pas pu communiquer avec l’extérieur pendant des jours. Ils disposent aujourd’hui de téléphones portables temporaires sans data

Le 26 mars dernier, le cargo Dali a heurté le pont de Baltimore aux Etats-Unis, tuant six ouvriers. Depuis, l’équipage du navire, composé de 20 ressortissants indiens et d’un Sri-Lankais, est toujours coincé à l’intérieur, rapportent nos confrères de la BBC.

Ces hommes attendent toujours de débarquer alors que les autorités américaines ont entamé les opérations pour dégager le navire. Une partie du pont a notamment été sautée à l’explosif ce lundi. Mais si les marins encore présents ne peuvent pas débarquer sur la terre ferme, c’est bien pour d’autres raisons. Les restrictions de visas, l’absence de laissez-passer à terre et les enquêtes menées par le FBI et le Conseil national de la sécurité des transports empêchent leur retour.

Privés de communications

Pendant des semaines, l’équipage est donc resté sans communication avec le monde extérieur. Et pour cause, dans le cadre de l’enquête, le FBI a confisqué les téléphones de ces marins. « Ils ne peuvent tout simplement pas contacter les personnes dont ils ont besoin, ni même regarder les photos de leurs enfants avant de s’endormir », a déploré auprès de la BBC Joshua Messick, directeur exécutif du Baltimore International Seafarers’Center.

Bien que des téléphones tempora(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Deux cochons de compagnie abattus par des bouchers américains s’étant trompés de ferme
États-Unis : Il tire sur sa belle-mère en pleine remise de diplômes dans un lycée
États-Unis : Un bateau de croisière débarque dans le port de New York avec une baleine morte sur sa proue