Les pompiers redoutent une reprise de feu à Saint-Cannat

France 2

"Une reprise ou un nouveau départ de feu, c'est ce que craignent le plus les sapeurs-pompiers cet après-midi, avec des températures au-dessus des 30 degrés et un vent qui devrait encore forcir", explique Ambroise Bouleis, envoyé spécial du journal de 13 heures de France 2 à

Saint-Cannat (Bouches-du-Rhône).

"Plusieurs jours de travail attendent les sapeurs-pompiers pour arroser méthodiquement les points chauds et éviter les risques de reprise", poursuit Ambroise Bouleis.

Plus de 1 000 hommes mobilisés

"Le message est clair : le feu n'est pas éteint. Si les pompiers estiment avoir évité le pire ce week-end en protégeant une zone de quelque 2 000 habitations, ils ne baissent pas la garde pour autant", précise Ambroise Bouleis.

"Huit cents hommes restent mobilisés sur le terrain, avec des relèves pour avoir du personnel en forme. Trois cents autres surveillent en ce moment même l'ensemble des massifs des Bouches-du-Rhône, où le risque d'incendie est jugé sévère cet après-midi", rapporte le journaliste.

Retrouvez cet article sur Francetv info

DIRECT. Des centaines d'hectares ravagés par des incendies près de Nice et en Corse
Alpes-Maritimes : 100 hectares de forêt partis en fumée près de Castagniers, évacuations en cours
Corse : un incendie a déjà brûlé 100 hectares près de Bonifacio
La fille d’une victime de l’attentat de Nice témoigne
Incendie dans les Bouches-du-Rhône : un mégot à l'origine du feu

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages