Les pompiers au secours des animaux dans les feux de forêt qui ravagent l’Espagne

© Twitter

Des vidéos en ligne montrent des équipes de pompiers luttant contre les flammes tout en essayant de secourir la faune et de préserver la flore, gravement impactées par la vague historique d’incendies qui a touché le pays cet été.

Depuis le mois de juillet, l'Espagne a été le théâtre de violents incendies de forêt, qui ont détruit la faune et la flore dans tout le pays. Le dernier à avoir été maîtrisé, le 21 août, a duré près d’une semaine et brûlé 20 000 hectares, près de la ville de Bejis, dans la région de Valence, dans le sud-est de l'Espagne.

Des centaines de pompiers ont été mobilisés. Jusqu'à 2 200 habitants de Bejis ont été évacués, tandis que 1 500 autres habitants des villages voisins ont été placés en confinement.

Les pompiers se sont efforcés de secourir autant que possible les animaux impactés par les feux. Une vidéo montre ainsi des pompiers donnant de l'eau à un petit oiseau.

Selon le pompier de l'escadron Romeo 15 qui a partagé la vidéo, l'oiseau s’est envolé après s'être refroidi. Une autre vidéo montre un agent de la garde civile aidant un chaton à boire de l'eau.

D'autres vidéos montrent des pompiers de toute l'Espagne au secours des animaux touchés par les incendies estivaux. Comme celle de pompiers aidant un cerf à boire de l'eau, en juillet dans le nord-est de l’Espagne.

Plus de 70 000 animaux tués

Au moins 391 incendies de forêt, dont certains semblent avoir été déclenchés délibérément, ont touché plus de 270 000 hectares de terres en Espagne. C’est six fois plus que la moyenne annuelle de ces quinze dernières années.

Les vagues d'incendies qui ont traversé l'Espagne cette année ont tué plus de 70 000 animaux, sauvages ou domestiques, selon la Fondation Franz Weber. Il s'agit aussi bien d'animaux sauvages que de bétail et d'animaux de compagnie.

Les incendies peuvent constituer une perturbation majeure pour les animaux, menaçant leur vie mais aussi leurs habitats et leurs ressources.

Le 21 août, les autorités de la région de Valence ont levé les ordres d'évacuation et invité les habitants de Bejis à commencer à rentrer chez eux.

La France et le Portugal notamment ont également connu une vague d’incendies d’ampleur cet été alors que des températures record ont été enregistrées en Europe. Nombre d’experts imputent l’origine de cette hausse des températures au changement climatique.

Le président français Emmanuel Macron a annoncé vouloir mettre en œuvre un "grand chantier national" pour faire repousser les forêts du sud-ouest du pays.