Pomme dénonce les violences sexuelles et sexistes de l'industrie musicale

·1 min de lecture

C'est une pierre jetée dans le jardin de l'industrie musicale, mais elle est nécessaire. Dans une lettre ouverte, publiée dans l'espace de libre expression du site Mediapart, Claire Pommet, dite Pomme a dénoncé les violences sexistes et sexuelles qui ont cours dans l'industrie musicale. Pomme, chanteuse nommée dans la catégorie Artiste féminine de l'année aux Victoires de la musique 2021, qui auront lieu ce vendredi 12 février, et dont l'album a été élu Révélation de l'année en 2020, a décidé de ne plus se taire. "J’en ai déjà parlé il y a quelques années, mais à l’époque, je n’avais pas la place que j’occupe aujourd’hui, c’était plus facile, ça faisait moins de bruit, rappelle-t-elle. Je vais redire les choses." Au long de la tribune, Pomme témoigne des abus qu'elle a subis lorsqu'elle était encore en début de carrière. "De mes 15 à mes 17 ans, j’ai été manipulée, harcelée moralement et sexuellement, sans en avoir conscience à cette époque évidemment", écrit l'artiste, avant d'ajouter : "J’ai été l’objet de quelqu’un, façonnée selon ses fantasmes et déviances psychologiques".

Dans les lignes rédigées sur Mediapart, elle ne nomme à aucune reprise son agresseur, mais détaille cette relation toxique et abusive : "Être un adulte de 30 ans face à une adolescente de 16 ans et la briser. Réussir à lui faire croire qu’elle est le problème, en la sexualisant, en la rabaissant, en la contrôlant. Partir en marchant à pieds joints sur les débris d’une santé mentale détruite. Ne plus jamais (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Ici tout commence : qui est Julie Dommanget, l'interprète de Gaëlle Boisseron ?
Jane Birkin : pourquoi elle a mal vécu le départ de Charlotte Gainsbourg à New York
Friends : une fan révèle une nouvelle grosse erreur de montage
Anthony Delon : son message déchirant après la mort de sa mère Nathalie Delon
Dominique Boutonnat : le président du CNC mis en examen pour tentative de viol et agression sexuelle