Polynésie : le confinement prolongé face à la flambée des cas de Covid-19

·1 min de lecture
Pour renforcer les services hospitaliers, 36 membres de la réserve sanitaire sont arrivés mercredi soir (jeudi à Paris) à Papeete.
Pour renforcer les services hospitaliers, 36 membres de la réserve sanitaire sont arrivés mercredi soir (jeudi à Paris) à Papeete.

La situation sanitaire est toujours aussi alarmante en Polynésie française. Le territoire d?outre-mer, qui fait face à une sévère recrudescence de l?épidémie de Covid-19, va prolonger le confinement et attend cette fin de semaine le renfort d?une centaine de réservistes pour permettre à l?hôpital de faire face à l?explosion des admissions. Le confinement, le couvre-feu et les restrictions de circulation en vigueur depuis le 23 août vont être « prorogés », a annoncé à France Info le haut-commissaire de la République en Polynésie française, Dominique Sorain, qui doit en préciser les modalités jeudi 2 septembre 2021.

Pour renforcer les services hospitaliers, 36 membres de la réserve sanitaire sont arrivés mercredi soir (jeudi à Paris) à Papeete. Une centaine au total sont attendus au fil de la semaine en renfort au centre hospitalier et dans les hôpitaux périphériques, tous saturés. Infirmiers et aides-soignants en réanimation, ces volontaires mobilisés par l?État sont déployés pour une mission de trois semaines en moyenne.

À LIRE AUSSICovid-19 : comment l?épidémie est devenue hors de contrôle aux Antilles

« L?objectif est de développer les capacités en réanimation à Papeete », a expliqué Clément, infirmier et coordinateur de ce groupe de réservistes. « Nous avions déjà accueilli un premier contingent le 15 août, et un second le 25 août. Et nous avons ce soir 36 soignants qui sont envoyés par Santé publique France », a détaillé Cédric Bouet, chef de cabinet du h [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles