La Pologne va interdire l'adoption aux homosexuels célibataires

par Gabriela Baczynska et Anna Wlodarczak-Semczuk
·1 min de lecture

par Gabriela Baczynska et Anna Wlodarczak-Semczuk

BRUXELLES/VARSOVIE (Reuters) - Les personnes de même sexe vivant en couple en Pologne ne pourront pas adopter d'enfants, même en tant que parents célibataires, en vertu d'une nouvelle loi préparée par le parti Droit et Justice au pouvoir, qui a fait de la lutte contre l'homosexualité un élément majeur de son programme électoral.

Alors que la Pologne interdit déjà aux couples de même sexe d'adopter des enfants, certains ont pu contourner cette loi en adoptant individuellement. Cette pratique sera désormais interdite.

"Nous préparons un changement selon lequel (...) les personnes vivant en cohabitation avec une personne du même sexe ne pourraient pas adopter un enfant, donc un couple homosexuel ne pourra pas adopter un enfant", a déclaré le vice-ministre de la Justice Michal Wojcik.

Les organismes chargés d'examiner les profils des candidats à l'adoption vont être tenus d'accorder une "attention particulière" à la question de savoir si la personne célibataire qui cherche à adopter vit avec une personne du même sexe, a-t-il déclaré.

Les restrictions imposées en Pologne et en Hongrie aux droits des personnes homosexuelles font partie des sujets qui valent à ces pays de vives critiques de la part de l'Union européenne, avec l'indépendance de la justice ou encore la politique d'immigration.

Au cours des deux dernières années, plus de 100 villes polonaises se sont déclarées "libres" de l'idéologie LGBT. L'UE a réagi en menaçant de retirer des financements à ces villes, que le gouvernement polonais a proposé de remplacer.

(Gabriela Baczynska avec Alicja Ptak, Joanna Plucinska, version française Anait Miridzhanian)